18/03/2007

Sunrise


Le soleil se lève,
Etreignant la terre,
Le massacre s’achève,
Pour laisser place à une douce lumière.

Une terre souillée,
Par le sang et les larmes,
Des corps éparpillés,
Des ruines et des armes.

Tout n’est que silence,
C’est le visage hideux de la vérité,
Il n’y aura pas de seconde chance,
Pour tous les êtres qui ici sont tombés.

Une horrible fresque,
Ambitions et envies ont pris fin,
La guerre semble moins romanesque
Quand elle est baignée dans la lumière du matin.

Un champ de bataille abandonné,
La vie s’est enfuit, la mort a pris sa place,
Des corps entassés, des existences gâchées,
C’est ici que Dieu nous montre sa grâce…

265_battlefeild_by_DarkKenjie

15:43 Écrit par <align ="right"...To Be Continued.</align> dans Errances Verbales | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

17/02/2007

Anarchy Will Rise

Emprisonnés dans nos uniformes
D’honnêtes citoyens bien pensants
Nous nous oublions pour coller aux normes,
Afin de plaire à nos bien aimés tyrans.

Hypnotisés par une propagande envahissante,
Nous avançons tête baissée sans quitter le troupeau,
Consommons, faisons grimper les ventes,
Qui sait, peut-être que nous serons plus beaux.

Notre salut tient en un mot : Révolution
Libérons nous des chaînes qui nous emprisonnent,
Rêvons d’une nation régie par les passions,
Où nous ne serions gouvernés par personne.

La liberté, elle n’est pas à vendre,
Alors je veux me battre pour cette utopie,
Jusqu’à ce que les dieux retournent à la cendre,
Et que les hommes scandent en chœur : Anarchie.

187_anarchie

00:44 Écrit par <align ="right"...To Be Continued.</align> dans Errances Verbales | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

02/02/2007

Champs de fleurs...

Le cliquetis des armes,
Des regards inquiets,
De la peur au fond des âmes,
Le sang va bientôt couler.

Des cris de guerres,
Des épées brandies,
De silencieuses prières,
Il faut dire adieu à la vie.

La fureur de la guerre,
Le sang coule à flot,
Souillons cette terre,
Tuons pour un monde plus beau.

Une violente et intense douleur,
Je lance un dernier regard à la mêlée.
Je revois les champs de fleurs,
Que je n’aurais jamais dû quitter.

284

23:30 Écrit par <align ="right"...To Be Continued.</align> dans Errances Verbales | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

25/01/2007

Le Noir De L'Encre

Dans le bleu du ciel j’ai cherché de l’aide.
Dans l’or du soleil j’ai tenté de trouver des réponses.
Dans le vert des prairies j’ai espéré trouver du réconfort.
Et le blanc des nuages j’ai voulu me réfugier.
En vain…

Dans le rouge du sang, j’ai voulu me noyer
Dans les ombres de la nuit, j’ai essayé de me cacher
Dans l’argent des larmes, j’ai tenté de me soulager
Dans le gris du brouillard, j’ai cherché à oublier.
Finalement, c’est dans le noir de l’encre que je me suis libéré…

352_Ink_by_BloodyBizarre

18:16 Écrit par <align ="right"...To Be Continued.</align> dans Errances Verbales | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

24/01/2007

Volages Orphelines

L’existence est si monotone
Aussi grise qu’un jour d’automne.
Notre joie est-elle aussi fragile,
Que ces feuilles qui dans les airs vrillent ?

Mon corps est de marbre,
Tandis que mon esprit vogue d’arbre en arbre.
Mes yeux se perdent dans le néant,
Alors que mes rêves se laissent porter par le courant.

Ces orphelines aussi légères que l’air,
Et aussi sèche que la pierre.
Qui semblent s’enfuir à dos d’alizée
Elles crient : « L’Hiver arrive, il va nous tuer ! »

457_Autumn_signs_by_gilad

23:08 Écrit par <align ="right"...To Be Continued.</align> dans Errances Verbales | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

14/01/2007

Life...

Life is just a dream on the way of death....

360_LIFE__by_Kazooma

18:09 Écrit par <align ="right"...To Be Continued.</align> dans Errances Verbales | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

27/12/2006

La vraie nature de l'homme

L’homme est retors,
L’homme n’éprouve aucun remords,
L’homme serait prêt à tout sacrifier,
Pour voir ses rêves se réaliser.

C’est pourquoi, je vous conseille,
Et j'insiste, alors prêtez l’oreille,
Ne faites jamais confiance à quelqu'un,
Surtout à un être humain.

Vos amis pourraient vous trahir,
Que peuvent cacher leurs sourires ?
Au tréfond de leur cœur et des abysses de leurs êtres,
Bien souvent ils gardent des secrets qui jamais ne doivent paraître.

(Et n’oubliez pas que vous et moi sommes de cette trempe là…)

By Bibi

22:41 Écrit par <align ="right"...To Be Continued.</align> dans Errances Verbales | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |